Previous Next
Suppression du livret de circulation

La suppression du livret de circulation en date de janvier 2017 entraine de ce fait la suppression de la commune de rattachement .

Pour les travailleurs indépendants des régularisations sont à prévoir en fonction de votre situation .

Voir le document ci joint et renseignez vous auprès d'Amitiés Tsiganes .

  avis aux travailleurs indépendants

Lire la suite
Lorrains sans frontière

LorrainsSansFrontieres1

Musée Lorrain: Exposition Lorrains Sans Frontière,témoignages audios de Voyageurs, du 7 octobre 2017 au 2 avril 2018

Théatre de la Manufacture: Spectacle Gypsies,Roma in Europa les 14 & 15 novembre (témoignages de Voyageurs & Roms de Nancy, Metz & Longwy)...

Lire la suite
2ème RDV du centre de doc

La parole est aux voyageurs

documentaire et discussions avec les patriarches des gens du voyage .

 au siège de l 'association 15 rue L Bonnevay Nancy .

 caravane

Lire la suite
Gypsies, Roma in Europa

Spectacle Théatre de la Manufacture de Nancy Lorraine

mardi 14 novembre 14h et 20h

mercredi 15 novembre 20h

Sous forme de théâtre documentaire , ce spectacle rythmé et accompagné d'un ensemble musical restitue les chroniques de ces vies en caravanes ou en bidonvilles

théâtre de la manufacture

Lire la suite

Projet associatif

Précisons que l’expression « Tsiganes et Voyageurs » est ici utilisée pour désigner une population qui se donne souvent le nom de «Voyageurs» et qui est également désignée par les termes ethniques tels que : Roms, Gitans, Manouches, Yéniches…ou administratifs : actuellement «Gens du Voyage». Aucun terme n’étant satisfaisant pour nommer dans sa diversité cette population, l’expression «Tsiganes et Voyageurs» est ici adoptée comme générique de l’ensemble de ces personnes qui se reconnaissent comme citoyens faisant partie des Tsiganes et de ce monde du Voyage, quelle que soit leur situation concernant la sédentarité ou l’itinérance.

Actuellement, les Tsiganes et Voyageurs sont encore souvent l’objet de préjugés et de stéréotypes qui peuvent entraîner des discriminations, qui elles-mêmes favorisent la marginalisation et le repli communautaire.

L’association vise la cohabitation harmonieuse entre ces personnes et les autres populations dans le respect de la diversité (culture, mode de vie, habitat) et dans l’égalité des droits et obligations selon les valeurs républicaines, de démocratie, de solidarité, de justice.

 L’association joue un rôle d’accompagnement social et éducatif auprès des Gens du Voyage, d’incitation de politiques publiques, d’expertise et de médiation.
Elle intervient dans le but d’écouter, de reconnaître et valoriser dans toute sa diversité, cette population sur le plan culturel, social, éducatif, économique.

En contribuant à améliorer :

l’accueil et l’habitat (adaptés aux différents modes de vie) et à faire reconnaître légalement cet habitat comme logement
le niveau de scolarisation, d’alphabétisation et de qualifications (accès aux établissements scolaires et à la formation continue)
le niveau de santé
-  l’accès aux droits et à tous les services, sans discrimination ni ségrégation
l’autonomie sociale et économique.

Ces interventions se réalisent par un travail dans deux directions, d’une part auprès des Gens du Voyage et d’autre part auprès des autres populations et des différentes institutions et services publics, sous formes diverses :

-  aide et accompagnement social, éducatif et économique visant l’autonomie et la responsabilité
-  conseils
-  animations
-  informations et formations.

 Les actions de l’association peuvent se faire en lien avec toutes personnes physiques et morales poursuivant les mêmes buts et s’inscrivant notamment dans le cadre de missions liées à plusieurs conventions et partenariats. Elles sont financées sur fonds publics. Mais l’association n’est pas un instrument des pouvoirs publics. Appuyant sa légitimité sur sa rigueur et sa compétence, elle est force de proposition.